Témoignages de patients

  • Témoignage d’Alexandre

    L’orthodontie pour préserver son capital dentaire : cas d’Alexandre, patient de 45 ans.
    Outre son sourire, si Alexandre n’avait rien fait, ses dents en s’entrechoquant auraient fini par casser avec le temps.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Témoignage de Sidney

    Le cas de Sidney, 50 ans.

    « Gêné depuis longtemps par mon sourire, je suis allé voir un dentiste spécialiste en prothèse dans l’idée de me faire poser des fausses dents de devant en haut et en bas. A mon grand étonnement, il m’a conseillé d’aborder les choses autrement dans l’objectif de garder mon capital dentaire, à savoir : orthodontie pour les dents du bas (avec un appareil caché derrière les dents), blanchiment des dents et pour finir juste deux facettes (posées comme des faux ongles !) sur mes dents de devant du haut. Je n’imaginais pas qu’en 9 mois j’allais retrouver mon sourire de jeune homme en ayant gardé mes propres dents Quel bonheur de pouvoir à nouveau rire aux éclats sans retenue ! »

    Sidney C.

     

     

  • Témoignage d’Anna

     

    Le cas d’Anna, patiente de 34 ans.

    Constat :
    Des dents du bas mal alignées ;
    Des dents du haut aux rebords ébréchés à cause du contact qui ne se fait pas correctement avec les dents du bas.

    Traitement (9 mois) :
    Appareillage en technique linguale pour réaligner les dents du bas ;
    Pas d’appareillage en haut mais les dents du hauts ont été repolies sur les bords (coronoplastie) ;
    Blanchiment des dents.

    Résultat :
    Un sourire magnifique !

     

     

     

     

     

     

     

  • Témoignage de Karima

    Quand l’orthodontie est nécessaire avant de faire un implant…. j’en profite pour réaligner mes dents !

    « Il y a quelques années on m’a extrait une 1ère molaire qui était trop abîmée. J’aurai dû la remplacer immédiatement par un implant, ce que je n’ai pas fait… .
    Au fil du temps, ma 2ème et 3ème molaire se sont penchées. Lors d’une consultation, mon dentiste m’a expliqué que je ne pouvais pas laisser mes dents en l’état et m’a indiqué qu’il n’était pas possible de combler le trou par un implant sans orthodontie préalable. J’ai donc entamé un traitement en orthodontie linguale (je ne l’aurai jamais fait avec des bagues visibles !) et j’en ai profité pour réaligner mes dents du bas qui se chevauchaient ! Au final, j’ai réglé mon problème dentaire et je me retrouve avec un très beau sourire ! »
    Karima.

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Témoignage anonyme

    « j’ai porté un appareil mais mes dents ont rebougé »

    S’il n’y a pas eu de contention en fin de traitement, il est fréquent que les incisives inférieures se chevauchent à nouveau plusieurs années après avoir porté des bagues.
    Une reprise est possible en quelques mois avec la technique linguale, suivie par le collage d’un fil de contention. Ce collage n’est pas gênant pour le patient et permet d’assurer la pérennité du résultat.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Témoignage de Laura

    Témoignage de Laura, patiente de 27 ans.

    « A l’adolescence, on m’a retiré ma canine supérieure gauche pour faire de la place. Avec le temps, mes incisives se sont penchées de plus en plus…
    Pour symétriser on m’a juste retiré une prémolaire de l’autre côté et redressé l’ensemble avec un appareil. Un cache provisoire m’a permis de ne jamais avoir de trou lors du retrait de ma prémolaire.
    Merci le lingual pour m’avoir permis de faire ce traitement à 27 ans sans complexe ! »
    Laura

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Témoignage de Noémie

    Témoignage de Noémie, patiente de 29 ans.

    « Après mon traitement à l’adolescence, mes dents étaient parfaitement alignées mais mon orthodontiste de l’époque m’avait prévenu que je devais apprendre à respirer bouche fermée. Je ne suis jamais arrivée à me rééduquer. J’ai continué à respirer par la bouche, surtout la nuit, et mes dents, hélàs, se sont redéplacées comme quand j’étais petite.
    J’ai reconsulté à l’âge adulte et plusieurs orthodontistes m’ont expliqué que je devais me faire opérer des mâchoires pour que mes lèvres se referment naturellement.
    Je n’étais pas contre l’idée de cette intervention car respirer sans cesse par la bouche me fatiguait mais l’idée de reporter des bagues visibles à 28 ans m’était insupportable.
    Lorsque j’ai appris que l’on pouvait porter des bagues cachées derrière les dents, je n’ai pas hésité une seconde.
    En plus d’avoir un joli sourire, je mesure aujourd’hui à quel point avoir des dents qui se touchent, des lèvres qui se ferment et de respirer par le nez est confortable. »
    Noémie.

     

     

     

  • Témoignage de Dorothée


    « J’avais depuis toujours gardé une dent de lait, la dent définitive étant incluse et cela ne me dérangeait pas. C’est à l’occasion d’une visite chez le dentiste que celui-ci a déclenché l’alerte. Je risquais de perdre ma dent de lait et surtout la gencive autour si on ne faisait rien.
    La meilleur solution en termes de santé buccale à long terme était de porter des bagues; sinon, j’aurais privilégié l’implant.
    J’ai été très réticente à accepter les bagues, même en lingual, d’une part car je craignais que cela affecte mon élocution (je suis avocat), et d’autre part à raison de la durée et du coût; j’ai mis 6 mois à me décider et je me suis fait suivre par une orthophoniste pour éviter toute difficulté liée à l’élocution…
    En définitive, même si l’ensemble du traitement a été compliqué, je suis ravie du résultat; le port des bagues a été moins douloureux et encombrant que je ne le craignais. Grâce à ce traitement, je sais que je n’aurai plus de problème dentaire à l’avenir. »
    Dorothée B.

     

     

     

     

     

     

     

  • Témoignage d’Anabelle

    « Il y a une quinzaine d’années, j’ai consulté pour corriger l’implantation de mes dents. A l’époque peu de praticiens connaissaient ces techniques de bagues collées à l’intérieur.
    La seule réponse qui m’a été proposée consistait à mettre des bagues visibles comme pour les adolescents. Autant dire que ma réponse fut : impossible ! Et je suis restée avec cette implantation qui me gênait grandement. Il y a quelque temps une collègue qui présentait un alignement de ses dents parfait m’a parlé de son traitement avec des bagues collées à l’intérieur. Elle m’a convaincue de consulter à nouveau et je me suis lancée ! Le résultat spectaculaire dépasse mes espérances et a poussé certaines de mes collègues à se lancer à leur tour … »
    Anabelle B.
  • témoignage Agnès

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Témoignage de Maud

    Témoignage d’une patiente de 28 ans ayant bénéficié d’un traitement d’orthodontie linguale de 18 mois couplé à une chirurgie d’avancée de la mâchoire inférieure.

    « En regardant les photos de mon mariage, je ne peux m’empêcher de penser à mon traitement d’orthodontie sans lequel je n’aurai jamais eu ce si beau sourire. Même si le traitement n’a pas été une partie de plaisir, le résultat est parfait et je ne l’aurai jamais entrepris s’il n’avait pas été possible de cacher les bagues derrière les dents… »
    Maud P.

     

     

     

     

  • Témoignage de Justina

    Témoignage d’une patiente de 30 ans ayant bénéficié d’un traitement en orthodontie linguale de 19 mois.
    « A l’adolescence j’ai remarqué que ma mâchoire inférieure évoluait de travers. Comme j’avais des dents bien alignées, mes parents n’ont pas pensé à la possibilité de me faire porter un appareil. Avec le temps, j’ai ressenti de plus en plus de gêne pour mâcher et je trouvais que ce problème de mâchoire devenait de plus en plus visible sur mon visage.
    Aujourd’hui, après 19 mois de traitement en orthodontie linguale, mon visage est symétrisé (donc plus joli !) et manger une pomme n’est plus un problème … »

    Justyna F.

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Témoignage de Valentina

     

    Témoignage de Valentina

     » Quand j’étais plus jeune, on m’a retiré une dent en haut car je manquais de place. Avec le temps, le milieu de mes dents du haut s’est décentré et la canine mal positionnée est devenue plus voyante. Je savais depuis longtemps qu’il fallait retirer une dent mais surtout porter un appareil.

    J’ai franchi le pas dès que j’ai appris que l’on pouvait cacher l’appareil en plaçant les bagues derrière les dents.
    Je suis ravie du résultat et je me demande juste pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt ! »

    Valentina

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Témoignage de Liana

     

    Témoignage d’une patiente de 22 ans, ayant bénéficié d’une chirurgie couplée d’un traitement d’orthodontie d’une durée de 14 mois.

    « Depuis l’âge de 12 ans, je n’ai jamais souri sans mettre la main devant ma bouche. Je savais qu’il fallait que je me fasse opérer mais cette chirurgie nécessitait la pose de bagues, ce qui m’a toujours rebuté.
    Quand j’ai appris qu’il était possible de mettre des bagues derrière les dents, je me suis immédiatement lancée. Cette décision a changé ma vie ! »

    Liana.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Laure, Médecin 45 ans

    Grâce à mon métier, je suis informée des dernières découvertes médicales. Quand j’’ai entendu parler d’’orthodontie invisible, j’’ai été séduite. J’’ai longtemps souffert à cause de ma dentition, mais je ne me voyais pas porter un appareil à mon âge ! C’est incroyable, en 18 mois, j’’ai pu corriger mon problème en toute discrétion, et aujourd’’hui, ma dentition est saine et prête à affronter le temps !

  • Nathan, Lycéen 16 ans

    Avec mes dents vraiment de travers, je savais que je devais porter un appareil dentaire au collège. Mon orthodontiste m’’a parlé d’’orthodontie linguale, un appareil invisible collé derrière les dents. Je me suis dit que c’’était une solution géniale. Je porte depuis un appareil invisible depuis 6 mois. Au début il a fallu s’’y habituer et maintenant je l’ai complètement oublié, je le laisse travailler et aligner mes dents !

  • Sandra, Coiffeuse 35 ans

    J’’ai toujours été attirée par l’’univers du luxe et de la beauté. Après mon diplôme de coiffure, je n’’ai pas osé frapper aux portes des grandes maisons. Mon sourire me complexait; je n’’avais pas suffisamment confiance en moi pour me lancer. Quand on m’’a parlé d’’orthodontie linguale, j’’ai foncé ! Après 14 mois de traitement, mon sourire s’’est métamorphosé… et j’’ai décroché un super job quelques mois plus tard !

  • Guillaume, Commercial 37 ans

    Dans mon activité professionnelle, un beau sourire est un atout évident. Il séduit les clients, les rassure.… Ça m’’a longtemps manqué. Avec le système lingual, je me suis offert le sourire de mes rêves. Aujourd’’hui, je souris beaucoup plus facilement, sans même m’’en rendre compte.